L’influence des lobbies en France

Reproduction d’un débat sur la chaîne parlementaire, en juin 2008, sur les professionnels de l’influence en France. « Ils sont partout », tels sont les propos initiaux du présentateur, une manière de connoter péjorativement le terme de lobbying qu’Henri Weber qualifie  » de la pire comme la meilleure des choses », en rajoutant que derrière chaque lobbyiste se cache un contre-lobbyiste qui permettent de « croiser les regards et de faire au mieux », dit Jean-Paul Charié. Les deux appelant à codifier les règles de fonctionnement des groupes d’influence au sein du parlement.

Entre anciens et nouveaux finalement et qui montre à quel point la transparence, même si elle n’est pas le corollaire de la confiance, dixit Etchgoyen, est nécessaire.