Corruption. Transparency international étudie le niveau de corruption perçue des pays

CorruptionL’organisation Transparency International vient de publier les chiffres sur la perception du niveau de corruption de 180 pays à travers le monde. Dans ce classement, les pays européens trustent les premières places. On peut le consulter ici. Sur la zone Europe, le Danemark est le plus le plus vertueux, la Bulgarie, la Roumanie et la Grèce les plus corrompus. C’est la Nouvelle Zélande qui figure en tête au niveau mondial.

Big is not beautiful

D’une manière générale, ce sont plutôt des petits pays, de tradition anglo-saxonne, qui sont les mieux classés. Plus facile à contrôler et disposant d’une opinion publique sensible à la question et d’une presse indépendante.

La situation de la France est plus ambivalente. Dans son étude, Transparency International (groupe France) conclut : « A l’instar de certains de ses voisins européens comme la Belgique (21ème rang), l’Espagne (32ème) et l’Italie (63ème rang), pays secoués par des affaires de corruption ayant éclaboussé la sphère politique, l’actualité en France a été émaillée par plusieurs affaires. Deux procès retentissants – Angolagate, affaire Clearstream – ont impliqué des personnes au plus haut niveau de l’Etat. Cette année a également été marquée par les enquêtes visant Jacques Chirac, qui ont conduit à son renvoi, en octobre 2009, devant le tribunal correctionnel. Enfin, plusieurs annonces de réforme dans le domaine de la justice ne laissent pas d’inquiéter à l’étranger sur la volonté française de faire la lumière sur les dossiers politico-financiers de grande ampleur. L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, dans une résolution adoptée le 30 septembre 2009, a ainsi appelé la France à « revoir le projet de suppression des juges d’instruction » afin « d’éviter (de donner) l’impression que cette réforme vise à protéger la classe politique de tout contrôle judiciaire. »

De l’enjeu de l’influence

La question de la corruption a pour corollaire celle du lobbying dont elle l’une des formes d’actions extrêmes, illégale mais pratiquée. Même si la corruption n’est évidemment pas du seul ressort des lobbyistes constitués. Une maxime célèbre dit que le Lobbying est la manière préférée d’exercer son influence dans les pays riches, quand la corruption le sera pour les pays pauvres. On pourra lire dans cette étude en anglais de Nauro F. Campos les liens entre corruption et lobbying dans une analyse comparée de quelques 25 pays dans le monde.

Entre les deux, la frontière est parfois peu claire, comme le révélait l’Express à propos du débat sur le rapprochement entre GDF et Suez en 2006. Ou comme dans ce piège tendu à un fonctionnaire européen qui contre 600.000 euros donne des informations de la presse importance à des journalistes s’étant faits passer pour des lobbyistes. Ou bien comme dans les liens supposés entre aide internationale et intérêts en Afrique qui, comme le pense l’économiste Dambisa Moyo dans son livre L’aide fatale, sont plutôt négatifs pour l’Afrique et n’ont pas démontré leur efficacité.

Le rapport à la corruption n’est jamais neutre vis-à-vis du destin du lobbying. Raison de plus pour s’intéresser à ces pratiques et de cherche à les analyser comme ce blog se propose de le faire depuis quelques mois désormais.
Si vous désirez profiter de cet espace pour proposer des articles à paraître sur cet espace : vous pouvez me contacter à l’adresse suivante : lobbycratie.fr@gmail.com

Commentaires

  1. surmely alain dit :

    AU NOM DE COSA NOSTRA

    Les faits qui sont rapportés par la presse libre-dont le Canard enchaîné fait partie-sont une preuve supplémentaire de la généralisation de la corruption dans les sphères dirigeantes de la France et singulièrement celles qui sont directement liées au gouvernement actuel et à l’UMP.Les sommes concernées par les multiples scandales qui éclaboussent les dirigeants actuels des plus hautes sphères de l’Etat ne sont pas vraiment dérisoires.Il s’agit de plusieurs centaines de millions d’euros(en cumulé)parmi ce qu’il nous est donné de savoir,c’est-à-dire ce qui est porté à la connaissance des Français et des Françaises et des étrangers….!Car la France n’est pas le seul pays du monde.Ententes illicites,escroqueries en tous genres,détournements de fonds publics,financements occultes de l’UMP,fraudes fiscales,évasions fiscales,pots-de-vin,rétrocommissions,enrichissements personnels,trafics d’influence,associations de malfaiteurs,dénis de justice,négations des libertés individuelles et publiques…..ETC,autant de faits qui donnent la nausée,qui inspirent la honte à toutes celles et tous ceux qui aiment sincèrement leur pays.Je suis plus que jamais républicain de gauche et honnête mais ma fierté liée à cette appartenance ne parvient plus à ignorer ce dégoût profond que je ressents vis-à-vis de pareils dirigeants dont l’unique préoccupation est de s’enrichir,de gagner beaucoup d’argent,de favoriser systématiquement les puissants de ce monde sans aucune considération,sans aucun égard pour le BIEN PUBLIC.