Faites vos jeux en ligne, rien ne va plus

L’affaire était entendue. L’Assemblée nationale a voté en seconde lecture le texte sur « l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne ». Le temps pressait en effet pour que l’ensemble des intervenants, dans l’attente de leur agrément, puissent mettre à profit l’événement sportif planétaire qu’est la prochaine édition de la Coupe du monde de football en Afrique du sud et devant les attentes de plus en plus fortes des futurs intervenants. Rien ne figure cependant sur la lutte contre les ludopathies, les maladies du jeu, et le suivi des éventuelles addictions et problèmes psychologiques et financiers.

Le potentiel du marché est à la mesure des convoitises : 2 à 3 milliards d’euros dès cette année, avec un triplement prévu à l’horizon 2013. Et près de 600 millions, d’après les prévisions, rien que pour la compétition sud-africaine. L’Arjel, l’autorité de régulation mise en place par l’Etat, se réunit la semaine prochaine pour effectuer sa «  réunion d’information sur le cahier des charges et le dossier des exigences techniques ».

Poker menteur

L’affaire a néanmoins fait débat à l’Assemblée nationale comme le montre cette émission diffusée sur France 2, Mon œil, visible après quelques secondes de publicité. Un peu moins débattue sur TF1 dans ce reportage, accessible à partir d’ici, qui vante l’exemple de l’Italie et le succès grandissant dans ce pays des jeux en ligne. Le reportage ne donne des chiffres que sur les jeux en général, 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et 8 milliards de taxes pour l’état italien, mais ne procure pas les chiffres sur les paris en ligne. « Et dans quelques jours, ça va arriver à peu près le même système chez nous », conclut Jean-Pierre Pernaud.

Vidéo proposée par Monsieur Buzz

Levallois-Perret et passe

Dans un article du journal Le Monde, Gérard Courtois remarque que nombre des futurs intervenants sur les paris en ligne, « Martin Bouygues et Patrick Le Lay, Stéphane Courbit et Bernard Arnault, Vincent Bolloré et Arnaud Lagardère, François Pinault et Dominique Desseigne » étaient du banquet du Fouquet’s le soir de l’élection à la présidence de la République en mai 2007 de Nicolas Sarkozy. Gérard Courtois oublie une personne, en l’occurrence Patrick Balkany.

Après avoir indiqué dans un livre récent, son aventure avec Brigitte Bardot, ce que celle-ci nie, fait l’objet d’une polémique dans sa relation avec sa suppléante, l’ancienne judoka Marie-Claire Restoux, Patrick Balkany est également le père de son fils : Alexandre Balkany qui est bien le fils de son père. Or comme l’indique le Canard Enchaîné de ce mercredi 7 avril, celui-ci est « le représentant en France d’un des plus gros opérateurs mondiaux de poker en ligne, PokerStar », ce qui était évoqué à la tribune par le député PS Gaëtan Gorce. Ce qui a incité ses collègues de la majorité parlementaire, poursuit l’hebdomadaire satirique, à demander au député-maire de Levallois de quitter l’hémicycle au moment où il souhaiter prendre la parole pour défendre le projet.

Alexandre Balkany est également le gérant de la société Kawa Production, dont le dernier bilan publié, en 2006 là où la loi demande à ce que les sociétés publient leur chiffre d’affaires chaque année,  montre un chiffre d’affaires de 8.000 euros, après un chiffre d’affaires de 13.200 euros en 2005, et de 5.000 euros l’année de création de la société en 2004. Le jeune homme produit également une foultitude d’émissions ayant pour trait au poker. Dans les déferlantes méditatiques quotidiennes, ces histoires intéressent finalement peu. Reste la question à 100 contre 1 : en ces temps de crise économique, les français parviendront-ils ce que le G20 n’aura pas réussi, à savoir faire sauter la banque ?

libéralisation des jeux & paris en ligne – wideo
La libéralisation des jeux et paris en ligne est prévue pour la Coupe du Monde de Football. C’est la fin des monopoles d’état et le début d’une conccurrence acharnée. Poker, paris sportifs et paris hippiques seront maintenant accessibles à tous,… sous réserve de l’obtention d’une licence.Regardez cette vidéo pour comprendre tous les enjeux de la libéralisation des jeux d’argent.

Commentaires

  1. […] dans la journée. Pour en savoir plus : le site de l’Arjel ou bien ces deux articles, le premier, le deuxième. OPÉRATEURS CATÉGORIES PARTICULARITÉS Betclic Enterprises Limited Paris hippiques […]