Le lobby des femmes

L’intitulé peut faire sourire, mais il existe bien un lobby des femmes qui se présente et s’affirme comme tel. Son nom ? Le lobby européen des femmes (LEF). Ses missions ? Défendre l’égalité hommes-femmes et promouvoir un certain nombre de droits comme l’avortement. En France, l’association CLEF est la représentante du LEF. L’objectif de la coordination française est ainsi clairement affirmée : «  Faire de la CLEF un lobby incontournable et une tête de réseau pour les droits des femmes au près des instances politiques et institutionnelles tant nationales qu’européennes et internationales ».

retrouver ce média sur www.ina.fr

La raison de la création de ce lobby, tient d’après sa chargée de communication, Eleanda Barrington-Leach, dans une interview au site Wimadam, à la raison suivante : « Puisque les décideurs européens ne sont pas directement élus par les citoyens (à l’exception des membres du Parlement européen), la création d’une organisation telle que le LEF correspond également à la nécessité de combler le déficit démocratique entre les institutions de l’UE et les citoyens européens ». Le LEF multiplie ainsi les actions de pétition en ligne ou de sensibilisation des députés européens, dont une campagne actuelle sur les congés de maternité.

 

Le sujet des assurances

Le lobby européen des femmes s’est ainsi prononcé récemment sur la question des aidants sexuels, ces personnes qui font profession de venir en aide sexuelle aux personnes handicapées qui n’ont pas de rapports sexuels. Lors du referendum portugais sur la question de l’avortement, l’association avait également porté la voix du vote oui.

Ou plus encore récemment sur la directive européenne sur les assurances, présenté dans la presse française comme lésant les femmes. « Le LEF se réjouit de la décision de la Cour européenne de justice aujourd’hui qui déclare que les compagnies d’assurance ne devraient pas être avoir le droit de pratiquer des tarifs différents pour les hommes et les femmes pour les produits d’assurance et que l’’article 5 de la directive européenne sur l’égalité entre les sexes dans les biens et services (2004/113) est incompatible avec le principe d’égalité. Cette opinion est conforme à la position constante du LEF depuis le processus d’adoption de la directive, disant que fonder la tarification des produits d’assurance sur est « incompatible avec le principe de l’égalité consacré par le droit européen », indique le lobby.

Par contre, pas de lobby des hommes en vue. Certains l’appellent le parlement européen où les hommes représentent 60% des élus.

 

Aux Etats-Unis, on trouve des lobbies purement féminins également. Comme le très chrétien Concerned Women for America. Ou encore Now, National Organization for Women, qui revendique 500.000 membres à travers les Etats-Unis.

Mikaël Cabon

A lire ailleurs. Violences faites aux femmes : tempête sur la moitié du ciel.

 

Commentaires

  1. Lobbying dit :

    Excellent article. J’avais d’ailleurs écrit un article sur le LEF si je peux me permettre de le citer ici : http://ie-lobbying.blogspot.com/2007/03/focus-sur-le-lobby-europen-des-femmes.html