Jeu d’influences, un documentaire sur la communication politique sur France 5

Ce mardi soir, France 5 diffuse une enquête documentaire sur les Spin Doctors, ces docteurs de l’influence, devenus des conseillers indispensables pour les personnalités politiques. Quand ils ne se font pas cirer les pompes dans les palais de la République, les docteurs en influence jouent un rôle de premier plan au moins depuis les années 90 et leur présence près de Tony Blair en Grande-Bretagne, voire un peu avant avec Margaret Thatcher. Mais il faut chercher le début de leur influence et de leur présence aux avants-postes du pouvoir chez les Kennedy dans les années 60 aux Etats-Unis.

Un jeu sur Internet
Jeu d’influences s’accompagne également d’un jeu préparatoire sur Internet. Il s’agit de se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise, Louis Esmond, P-DG d’Habinat confronté à une situation de crise. Son associé s’est suicidé dans des circonstances plutôt étranges. L’avenir de l’entreprise est peut-être menacée. Comment agir et réagir dans une société de communication qui ne manquera pas de s’intéresser à cette histoire ?

Capture d’écran 2014-05-06 à 11.12.39

De nature plutôt simpliste dans le gameplay, des photos défilent accompagnées à chaque fois de documents sonores ou multimédias, le jeu nous plonge dans les stratégies de communication, en particulier de crise. On y parle de séquence médiatique, des noms que prennent les crises (avec l’exemple de Findus), d’usage des réseaux sociaux pour désarmorcer ou changer l’aiguillage d’une crise…

Pour jouer au jeu, c’est par ici

Capture d’écran 2014-05-06 à 11.35.01

Communication ou manipulation
En ce sens, ce jeu est pédagogique et permet de montrer que les affaires médiatiques sont bien souvent des affaires à forts enjeux de communication dont la mise en scène se décide avant la représentation publique. Et la communication d’influence est l’un des enjeux contemporains des stratégies de lobbying (outside). Et certainement pas le moindre. Les affaires Cahuzac, DSK en politique, Alstom récemment, avec l’idée véhiculée que “Alstom est un fleuron français, mais qu’il a à tout prix besoin de s’allier avec un autre groupe”…. le démontrent. Et une myriade d’exemples pourraient venir le compléter.

Capture d’écran 2014-05-06 à 11.18.42

Nota. Sur le jeu qui accompagne le documentaire dans le cadre de la stratégie cross-média (Un livre va également sortir sur le même thème), il gagnerait à être plus dans la réalité à mon sens. Le compte twitter de Desmond par exemple n’existe pas dans la réalité, quand on recherche sur Twitter. Dommage.

Pour rire un peu.

Pour danser un peu.