Frédéric Lefebvre, député-lobbyiste

250px-frederic_lefebvreCet orateur hors pair est le porte-parole de l’UMP ainsi que député des Hauts-de-Seine depuis 2007. Lucky Luke du communiqué de presse, plus rapide que son ombre, Frédéric Lefebvre agace souvent ses adversaires, parfois ses collègues de parti. Ancien lobbyiste de profession, la dialectique est son terrain de chasse même si l’ombre de sa profession antérieure reste bien présente. Le verbe haut, la tignasse rebelle, les propos afutés, la répartie facile, on comprend que différents intérêts économiques aient fait appel à ses services.

Ce passé professionnel lui avait valu quelques enquêtes dans Marianne, ou sur des blogs, ici et. Sur Bakchich aussi, Ce qui démontre, en France du moins, que le lobbying est toujours perçu négativement. Frédéric Lefebvre n’exerce plus au sein de ses sociétés de conseil. C’est Steven Zunz qui l’a remplacé dans le rôle opérationnel. Cet ancien attaché parlementaire de Christian Estrosi, actuel président du Conseil général des Alpes Maritimes, est également expert en immobilier. La dernière société de Frédéric Lefebvre, Frédéric Lefebvre Conseil, est en liquidation. La dissolution date du 25 février 2009, afin de se mettre en conformité avec ses propos et éviter les conflits d’intérêts.

Commentaires

  1. […] article du Post.fr revient aujourd’hui sur les activités de Frédéric Lefebvre, député, en tant que lobbyiste. Le porte-parole de l’UMP est en effet le fondateur de la société PIC, pour Perroquet […]

  2. […] je le dis comme ça, mine de rien, mais là ça reviendrait à mettre le renard dans le poulailler. Lefebvre est un lobbyiste, chien de garde ou si vous préférez premier couteau de Sarkozy,chien de garde ou tout ce que vous […]

  3. ROCHE dit :

    Ainsi, M LEBFEVRE, vous demandez aux ministres respect. Mais encore faudrait-il que le gouvernement dont ils sont, soit respectable. Ce qui n’est pas puisque la réforme 2003 signée avec les partenaires sociaux amenaient ces accords à fin 2012. Alors pourquoi faire une nouvelle réforme qui part à compter de juillet 2011 ? J’ai toujours été RPR puis UMP. Si je suis convaincue qu’il faille réformer la retraite, par une parole douteuse du gouvernement, j’en arrive à me détacher de ce parti
    NR

  4. […] fois par le passé déjà, Frédéric Lefebvre a fait l’objet de notes sur ce site., ici et là.  S’il en mérite une troisième, c’est en raison de sa propre actualité et de ce que […]

  5. U.H.M. dit :

    Ce mec est affligeant. Epais, vulgaire, propagandiste, ex-lobbyiste, ne connaissant pas les sujets sur lesquels il s’exprime, c’est juste un épouvantail à opposants. Pendant qu’on est occupés à rire de ses conneries ou à cracher sur sa propagande, l’UMP continue ses combines.

    Aucun journaliste ne devrait plus interviewer un UMPiste sans commencer par une rafale de questions sur les vols d’ordinateurs dans les rédactions, sur l’affaire Bettencourt, sur l’affaire Karachi…

    Quant à Lefebvre, c’est le genre de parasite dont la république se débarrassera en même temps que de l’histrion ploutocrate qui nous sert de président (et qui a amené pas mal de miasmes dans ses valises, de Hortefeux à Lefebvre en passant par des farces comme Morano ou son mouflet le nappy morveux de Neuilly).

    Cet avilissement du pays est de moins en moins supportable.