Environnement et lobbying sur le climat. Greenpeace et Volkswagen se refusent au covoiturage

Cela chauffe entre Greenpeace et Volkswagen. L’organisation écologiste avait lancé fin juin une première campagne de communication contre les actions de lobbying de l’entreprise automobile allemande à qui elle reproche un double discours : celui des publicités de la marque qui vantent des voitures propres et celui tenu par ses lobbyistes au parlement européen qui feraient tout ce qui est en leur pouvoir pour ralentir les obligations législatives en matière d’émissions de CO2.

Depuis quelques jours, des militants de Greenpeace pénètrent dans les concessions de la marque en Europe (pour l’essentiel en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne) pour protester contre la stratégie de Volkswagen. Ils rahibllent ainsi certains totems de la marque allemande de leur propre bandeau comme sur la photo ci-dessous.

http://www.dailymotion.com/video/xl0kgh

Greenpeace profit du raffut médiatique à la veille du salon de l’auto de Francfort pour appuyer là où cela fait mal. De son côté, le constructeur automobile fait le dos rond. Pas sûr que ce mutisme serve ses propres intérêts.

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube