Inside Job. Un documentaire sur la crise financière et la responsabilité du monde de la finance

Les Américains savent réaliser des films à gros budget. Ils savent aussi narrer dans des documentaires acérés les déboires de leur propre système économique. Dans un documentaire intitulé « Inside Job », Charles Ferugson revient sur les raisons et les conséquences de la crise financière qui secouent le monde depuis 2007. Avec le prisme du lobbying, qui est le nôtre sur ce site, on s’aperçoit que les 3.000 lobbyistes payés par l’industrie financière à Washington DC, cinq pour un parlementaire américain, ont bien fait leur job. 1, en cachant l’étendue de la crise financière. 2, en plaçant les leurs au sein des cénacles du pouvoir. 3, en s’assurant de ne pas avoir à payer pour leurs responsabilités et le passage sous le seuil de pauvreté de plus de 50 millions de personnes à travers le monde en raison des effets de la crise financière puis de la crise économique qui s’en est suivie. 4, en permettant que tout cela continue comme si cela n’avait jamais existé.

Dans ce documentaire salvateur, orienté par les non-réponses de plusieurs des principaux protagonistes mais aussi les interviews de nombre d’entre eux, surtout le plus critiques, Charles Ferguson lui aussi fait le job, et assure à la société un droit de regard, sous la forme d’un documentaire politique bien étayé, et place sous observation le monde de la finance. Pas sûr que cela fonctionne, mais cela valait la peine d’essayer.