« Du poison dans l’eau »

France 3 diffusait récemment un documentaire intitulé « Du poison dans l’eau ». On y retrouvait notamment Roger Lenglet, interviewé ici, qui évoquait la question de la présence de l’aluminium dans l’eau.

La question de l’eau est essentielle pour deux, au moins deux raisons : la première est que par sa fonction et sa symbolique, elle représente la vie et donc catalyse un peu notre manière de voir le monde. Deuxièmement, elle est un marché considérable à l’échelle planétaire et fait du coup l’objet d’un intérêt croissante de la part des entreprises qui exploitent et gèrent cette ressource. Veolia et Suez appartiennent à cette catégorie. Ce sont même deux mastodontes considérables en la matière. Leur savoir-faire est largement reconnu, leur savoir-lobbying aussi.

On pourra le constater dans les prochaines années en France. Différents contrats de gestion de l’eau et de l’assainissement arrivent à échéance dans notre pays. La loi oblige aujourd’hui à des appels d’offre à échéance régulière.

Le journal Bakchich Hebdo expliquait dans son édition du 8 mai, que la question de la gestion de l’eau de l’île de France était aujourd’hui d’un grand symbolisme. D’autant plus grand après la décision de la ville de Paris de repasser en régie publique. Il serait difficile de prétendre aux hauteurs des classements mondiaux sans être charbonniers et maîtres chez soi et surtout dans sa capitale, à laquelle se résume pour bien des interlocuteurs étrangers notre pays.

Cela invite parfois à prendre quelques légèretés avec le respect des normes sanitaires ou bien à maîtriser les leviers de pression des décideurs avec un art consumé. L’enquête de Sophie Le Gall ne parle pas uniquement du lobbying, mais sous-tend ces pratiques. Surtout elle permet de mieux comprendre la complexité de ces dossiers et leur impact sur notre vie quotidienne.

http://www.youtube.com/watch?v=59crBX6K3mc

http://www.youtube.com/watch?v=U88_IA9Y18Y&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=sQFRlf-gafM&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=nEGlhvBCC3I&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=B6HwPvgyAEs&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=yTqKQ-E9lPE&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=b5y_kXyq864&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=_pYwN6zW_ic&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=uStTb6r1mdA&feature=related


Commentaires

  1. […] Ce billet était mentionné sur Twitter par Lobby et Yom, Camille A. Camille A a dit: « Du poison dans l’eau » http://bit.ly/aFo0O0 […]

  2. […] René Lenglet, journaliste d’investigation, et Jean-Luc Touly, ex-cadre de Veolia avaient écrit ces mêmes stratégies en 2006 dans un livre : « L’eau des multinationales. Les vérités inavouables », paru chez Fayard en 2006. Les auteurs y présentaient les résultats de leur enquête où ils dénonçaient « les petits cadeaux qui entretiennent l’amitié » en appelant à la fronde des municipalités, l’action des usagers et la concertation au niveau mondial. Disposant d’un savoir-faire technique important, les multinationales françaises seraient bien inspirées d’étreindre la clarté de l’eau qu’elles vendent. […]